22 novembre 2021

Telle une ruche, la quarantaine de bénévoles s’active deux fois par semaine, depuis octobre, à la finition des escargots élevés et produits sur place par les résidents et employés du Foyer Cuny de Hirsingue.

La reine de la ruche, Monique FLEURY, présidente adjointe de l’APEI (Association de parents d’enfants inadaptés), veille à ce que chaque participant respecte les consignes sanitaires, mais surtout à ce que chacun ait trouvé sa place dans le dispositif de la chaîne de travail qui, après la cueillette des escargots et la cuisson dans le court-bouillon aux légumes frais, se décline en plusieurs étapes.

Aux tables de travail, nous retrouvons les petites mains qui décortiquent les escargots en enlevant le surplus (sexe et autres), puis d’autres les remettent dans les coquilles nettoyées, dans les feuilletés ou dans les fromentines, une fois que les bénévoles hommes, une douzaine, ont approvisionné les participants en beurre d’escargot. L’ambiance est bon enfant et souvent les blagues fusent, les bénévoles formant une grande famille et aimant à se retrouver.

Les installations d’un héliciculteur parti à la retraite

À 10 h, c’est la pause-café avec brioche, servie par le chef Fernand HEINIS, histoire de se dégourdir les jambes et les doigts. Puis le rythme reprend. Christian Brunner, intronisé chef cuistot, prépare le beurre haute qualité.

« C’est en 2009 que l’héliciculture ou l’art d’élever des escargots a démarré timidement à Hirsingue, indique Fernand HEINIS, président de l’APEI. Grâce à quelques membres bénévoles passionnés, l’association a pu acquérir les installations d’un héliciculteur à la retraite. Aujourd’hui, ce sont 140 000 naissains qui prennent place dans nos serres en mai. Ils sont nourris quotidiennement et, fin septembre, ils sont ramassés, préparés et transformés selon les normes en vigueur par nos bénévoles que je remercie. Sans eux rien ne serait possible. C’est à partir de mi-octobre qu’ils sont mis en vente et peuvent être dégustés en coquilles, en fromentines ou en feuilletés, préparés à la main, disponibles à l’accueil du siège de l’association ou dans l’un des points de vente », souligne encore Fernand HEINIS.

Grâce à vous, nous pouvons monter de nouveaux projets et prévoir des aménagements pour améliorer le confort de vie de nos résidents.