Le Service d’Accueil de Jour a pour vocation initiale d’accueillir des personnes en situation de handicap en journée, résidant en logement autonome ou au domicile familial.

Catégorie d’établissement ou service Accueil de jour
Date d’autorisation (création ou renouvellement) 1er janvier 2002
Agrément ou habilitation Date dernier agrément 1er janvier 2002
Capacité totale 15 ETP
Modalité d’accueil Accueil temporaire ou permanent
Mode de fonctionnement Semi-internat
Catégorie de bénéficiaires Adultes à partir de 20 ans en situation de handicap, quelle que soit la nature de ce handicap

Qu'est ce que le Service Accueil de Jour ?

L’accompagnement proposé vise à maintenir ou développer les capacités des personnes, à rompre l’isolement, à développer de nouvelles compétences ou à envisager de nouvelles perspectives de parcours.

La présence des personnes en accueil de jour n’est pas obligatoirement une fin en soi. Le service est un lieu d’expertise permettant de travailler avec les personnes un projet de vie correspondant à leurs attentes et besoins.

L’accueil des personnes en situation de handicap permet également aux familles de se sentir soutenues dans l’accompagnement de leurs enfants.

Dans une démarche d’adaptation continue aux besoins des populations du territoire, notre site d’Hirsingue comporte à ce jour une spécificité lui permettant de proposer un hébergement aux bénéficiaires. Cela a pour but de faciliter les grandes transitions de parcours des personnes, notamment vers une institution mais également de palier à un manque de places en foyer de vie sur le territoire.

Notre mission

L’accompagnement développé par le SAJ vise plusieurs objectifs en fonction des personnes :

  • Maintenir ou développer les capacités motrices, intellectuelles et sociales,
  • Favoriser l’épanouissement des personnes par la pratique d’ateliers adaptés,
  • Faciliter les grandes transitions des projets de vie (départ à la retraite, insertion ou réinsertion professionnelle, passage d’un hébergement familial à un hébergement en institution, …).

Le SAJ est aussi un lieu d’expertise qui permet au bénéficiaire, à sa famille ou à son représentant légal de mieux construire un projet de vie adapté.

L’accueil d’une personne en SAJ n’est pas forcément une fin en soi, il peut être considéré comme une étape, un tremplin vers un dispositif adapté à l’évolution de la situation de la personne.

Lieux d’accueil

Les locaux propres au SAJ

Le service est établi au rez-de-chaussée du bâtiment Jean Cuny sur une surface de 150m².
Il comprend :

  • une salle d’activité principale,
  • une cuisine pédagogique,
  • des sanitaires,
  • un sas d’entrée accessible aux fauteuils roulants avec casiers individuels,
  • un bureau éducatif.

Les locaux mutualisés avec les autres services de l’Apei

  • un réfectoire avec self pour partager les repas,
  • une cafétéria,
  • une salle polyvalente pour les activités physiques et festives,
  • une salle socio-esthétique,
  • une salle informatique et multimédia,
  • deux salles d’activités manuelles en sous-sol.

Tous les locaux sont facilement accessibles et répondent à la norme d’accessibilité en vigueur.

Horaires d’ouverture

L’établissement fonctionne en journées continues du lundi au jeudi de 8h30 à 17h30 ; le vendredi de 8h30 à 14h selon les horaires ci-dessous :

  • 8h30 - 9h00
    Accueil informel durant lequel les bénéficiaires ont la possibilité d’échanger entre eux ou avec l’éducateur présent ; ils ont aussi la possibilité de partager un café,
  • 9h - 9h45
    Ateliers libres : coloriages, jeux de construction, puzzle, lecture, informatique, jeux de société. Le but est de solliciter les personnes à aller vers une des activités proposées. Ainsi, elles peuvent développer des centres d’intérêts transposables sur leurs lieux de vie et ainsi accroître leur autonomie.
  • 10h à 11h45
    Ateliers prévus au planning
  • 12h à 13h00
    Repas de midi
  • 13h à 14h30
    Ateliers libres sur le même modèle que le matin
  • 14h30 – 16h30
    Ateliers prévus au planning
  • 16h30 – 17h
    Collation
  • 17h-17h30
    Départs échelonnés

Le Service est fermé deux semaines durant les vacances d’été et une semaine entre Noël et nouvel an.

L’admission

Conformément à son agrément, l’établissement peut accueillir 15 personnes équivalent temps plein en situation de handicap reconnues comme telles par la MDPH. Le SAJ accueille des personnes avec une large diversité de handicap : déficience mentale, handicap moteur, handicap psychique, autisme, déficience sensorielle. La seule limitation à l’admission étant que la personne ne doit pas nécessiter d’actes médicaux lourds car le service n’est pas médicalisé.

Pour bénéficier de l’accompagnement du SAJ, une notification émise par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) est nécessaire, aucune admission n’est possible contre la volonté du futur bénéficiaire.

Avant de proposer une admission définitive, il est proposé à chaque bénéficiaire de réaliser un essai d’une durée de 3 semaines. Cette période peut être fractionnée et réalisée de manière séquentielle. A l’issu de l’essai, un bilan est réalisé en présence du bénéficiaire, de son représentant légal, du professionnel référent de l’essai et du cadre de service du SAJ. Si le bénéficiaire émet le souhait d’intégrer le SAJ et si l’équipe éducative, dans son bilan, considère que les prestations proposées par le service correspondent aux besoins et attentes de la personne, l’admission est prononcée par le directeur de l’établissement à condition que la notification MDPH soit valable.

Accompagnement Individualisé

Pour chaque bénéficiaire est nommé un éducateur référent qui sera son interlocuteur privilégié mais pas unique. Un éducateur spécialisé est en charge de la coordination des PAI du service et de l’articulation de ces derniers avec la vie en collectivité et la participation des personnes aux ateliers proposés.

Chaque année, l’équipe éducative rédige, avec le bénéficiaire, un projet d’accompagnement individualisé qui vient formaliser les objectifs que la personne souhaite poursuivre pour l’année à venir.

Pour ce faire, l’éducateur référent recueille les souhaits de la personne lors d’un entretien, bilante le PAI de l’année écoulée et propose des pistes aux autres membres de l’équipe lors d’une réunion pluridisciplinaire. Cette réunion, sert à dégager des pistes d’objectifs qui sont proposés au bénéficiaire et son représentant légal lors de la réunion de PAI. Ces derniers sont alors libres de rediscuter les objectifs s’ils souhaitent les faire évoluer ou de les accepter s’ils conviennent.

La participation des personnes aux ateliers mis en place est donc en cohérence avec les objectifs dégagés lors du PAI.

L'équipe met en place des ateliers éducatifs collectifs respectant la diversité des besoins repérés : activités manuelles, activités physiques adaptées, atelier de découverte professionnel, atelier d’habileté sociale, atelier cuisine, atelier informatique, lecture – écriture, chorale.
Le planning des ateliers est fixe et affiché de manière adaptée dans la salle d’activité principale afin que les personnes puissent mieux se repérer dans le temps et que l’équipe éducative ait le temps d’observer les personnes sur un nombre de séances suffisant à évaluer au mieux les progrès individuels.

L’équipe éducative est attentive à proposer des temps d’échanges qui permettent aux personnes d’exprimer leurs ressentis, leurs sources de satisfaction mais aussi d’insatisfactions.

Les moyens humains

L’équipe éducative est pluridisciplinaire, elle est composée d’une éducatrice spécialisée coordinatrice, de deux monitrices éducatrices à mi-temps, d’une Aide Médico-Psychologique, d’un éducateur sportif, d’une psychologue à temps partiel et d’un chef de service à mi-temps.

Les services généraux et techniques interviennent également pour le compte du SAJ en matière de propreté des locaux, de restauration, de réparations et de travaux.

Chacun sur son champ d’action est là pour soutenir les personnes dans les gestes de la vie quotidienne, favoriser leur communication et leur expression, les stimuler et les encourager. Selon leur degré de qualification et leurs compétences, ils interviennent dans l’élaboration des projets individualisés et l’animation des ateliers.

L’équipe reste particulièrement attentive à l’entourage familial et engage un travail partenarial avec les personnes qui sont en charge de la protection juridique de la personne accueillie.

Les moyens techniques

L’établissement dispose de moyens techniques et de locaux communs avec d’autres établissements situés dans le bâtiment Jean Cuny : le réfectoire où sont servis les repas confectionnés sur place, des salles d’activités, la cafétéria. Le bâtiment est totalement accessible sur 4 niveaux par des personnes en fauteuils roulant.
Le parc automobile comprend des véhicules 5 et 9 places, dont un qui est adapté au transport de personnes en fauteuil roulant.

Il est tout à fait possible de profiter des autres installations et moyens disponibles dans les autres établissements sur le site de l’Apei.

Contrat de séjour

Le contrat de séjour, signé à l’admission vient formaliser l’accompagnement de la personne par le service ; il est signé par le bénéficiaire, son représentant légal, le cadre de service SAJ et le directeur d’établissement. Dans les 6 mois suivant l’admission est rédigé un premier Projet d’Accompagnement Individualisé (PAI) qui se trouve être le premier avenant au contrat de séjour. Ce premier PAI permet de mieux individualiser les objectifs poursuivis par la personne accueillie au sein du service.

Ce dernier s’engage à mettre en œuvre les actions inscrites au PAI afin de rechercher l’atteinte des objectifs déterminés.

Financement de la prestation

Le service est financé par le Conseil Départemental du Haut-Rhin dans le cadre d’une dotation globale de fonctionnement du service. Le service de tarification prend en charge les frais de personnel et d’accompagnements journaliers généraux.

Les frais de repas et les frais de transport journaliers restent à la charge des bénéficiaires. Il en est de même pour les frais des sorties loisirs lorsque celles-ci sont externes à l’institution.

Règlement de fonctionnement du service

Ce service est soumis aux dispositions de l’article L.311-7 du Code de l’action sociale et des familles et du décret du 14 novembre 2003 destiné à définir les droits et les devoirs de la personne accueillie.

Il est destiné à définir les droits et les devoirs de la personne accueillie, mais aussi les modalités de fonctionnement du service. Un exemplaire est affiché en permanence au tableau à l’entrée de l’établissement, un autre exemplaire est remis à l’admission, lors de la signature du contrat de séjour.

Grâce à vous, nous pouvons monter de nouveaux projets et prévoir des aménagements pour améliorer le confort de vie de nos résidents.